FERMER

Vous souhaitez être rappelé(e)

    Matin
    Midi
    Après-Midi
    Envoyer
    En envoyant cette demande, vous acceptez que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la relation commerciale qui peut en découler.

    Artboard 11Appelez-nous au

    (Appel non surtaxé)
    09:00 - 12:00 | 14:00 - 18:00
    du lundi au vendredi

    Ou joignez-nous

    Par e-mail

    Vivre en sécurité avec la Téléassistance

    À partir de 24,90 € / mois

    Soit 12,45 € / mois après crédit d'impôt

    SOUSCRIRE EN LIGNE Ou au 05 35 54 62 71 VOIR LES OFFRES de téléassistance
    Couple de séniors bénéficiant de la téléassistance

    AUCUN Frais de souscription ou de résiliation

    Installation GRATUITE par nos techniciens sous 7 jours

    N°1 de la Téléassistance en France en nombre d’abonnés

    Téléassistance
    7j/7 et 24h/24
    crédit d'impôt 50%

    Autonomie et mobilité extérieure des personnes âgées


    L’autonomie extérieure des personnes âgées fait référence à leur capacité à mener une vie indépendante à l’extérieur de leur domicile, en particulier en ce qui concerne leurs activités quotidiennes. Cela inclut des activités telles que faire les courses, prendre les transports en commun, se rendre à des rendez-vous médicaux, participer à des activités sociales.

    L’autonomie extérieure est importante pour la qualité de vie des personnes âgées, car cela leur permet de rester actives et engagées dans la communauté, de maintenir des liens sociaux et de continuer à participer à des activités qu’ils apprécient.

    Cependant, certaines personnes âgées peuvent rencontrer des difficultés à maintenir leur autonomie extérieure en raison de problèmes de santé, de mobilité réduite, de problèmes de vision ou d’autres limitations physiques ou mentales. Dans ces cas, il peut être utile d’avoir recours à des aides telles que des aides à la mobilité, des transports adaptés, des services de livraison à domicile, des aides à domicile.

    Il est important de reconnaître que chaque personne est différente et aura des besoins différents en termes de soutien pour maintenir son autonomie extérieure. Il est donc essentiel de travailler avec les personnes âgées pour comprendre leurs besoins spécifiques et de trouver des solutions adaptées à leurs besoins individuels.

    Quels sont les degrés d’autonomie des personnes âgées ?

    Il est important de noter que les niveaux et les phases d’autonomie peuvent varier d’une personne à l’autre et peuvent également évoluer avec le temps en fonction de différents facteurs tels que l’état de santé général, l’environnement social, etc. Il est donc important de travailler avec chaque personne âgée de manière individuelle pour comprendre ses besoins et trouver des solutions adaptées pour maintenir son autonomie autant que possible.

    Quelle est la différence entre autonomie et dépendance des seniors

    L’autonomie et la dépendance sont deux concepts qui sont souvent associés à la santé et au bien-être des seniors. La dépendance peut être temporaire ou permanente et ont des différences entre elles, et peut être liée à des problèmes de santé, à des blessures ou à des problèmes liés au vieillissement. Cependant, cela ne signifie pas que les seniors qui sont dépendants ne peuvent pas avoir une bonne qualité de vie. Avec un soutien adéquat, les seniors dépendants peuvent continuer à participer à des activités sociales, à rester actifs et à maintenir une certaine indépendance.

    La dépendance et l’autonomie sont généralement liées dans le contexte de la santé et du bien-être des seniors. L’autonomie reflète la capacité de la personne à prendre des décisions et à agir de manière indépendante, tandis que la dépendance reflète la nécessité pour la personne d’avoir une assistance régulière ou constante pour les activités quotidiennes.

    Qui détermine la perte d’autonomie ?

    La perte d’autonomie des personnes âgées est généralement déterminée par une évaluation de leur état de santé et de leur capacité à réaliser les activités quotidiennes de manière autonome. Cette évaluation peut être effectuée par différents professionnels de la santé, tels que des médecins, des infirmiers, des travailleurs sociaux, des ergothérapeutes ou des physiothérapeutes. Elle peut également être effectuée par des aidants familiaux ou des proches de la personne âgée.

    Il existe des systèmes de classification ou de cotation de la perte d’autonomie, qui permettent de déterminer le niveau de dépendance de la personne et d’orienter les soins et les services appropriés. Par exemple, en France, le système de la grille Aggir (Autonomie gérontologie groupe iso-ressources) est utilisé pour évaluer la perte d’autonomie des personnes âgées.

    Qu’est-ce qu’un diagnostic d’autonomie ?

    Un diagnostic d’autonomie pour personne âgée est une évaluation médicale et sociale visant à déterminer le niveau d’autonomie d’une personne âgée dans sa vie quotidienne. Ce diagnostic est réalisé par un médecin ou un professionnel de la santé spécialisé dans la gériatrie.

    Le but du diagnostic est d’identifier les besoins et les capacités de la personne âgée afin de mettre en place des mesures de soutien et d’accompagnement adaptées à ses besoins. Les domaines évalués peuvent inclure les activités de la vie quotidienne, telles que la capacité à se nourrir, à s’habiller, à se laver, à se déplacer, ainsi que les aspects sociaux tels que le réseau de soutien, les activités de loisirs, et la participation à la vie communautaire.

    Quelles sont les 4 formes d’autonomie chez les personnes âgées

    L’indépendance chez les seniors peut être regroupée en quatre catégories d’autonomie qui sont étroitement liées et que la perte de l’une peut influencer les autres. Par exemple, une perte d’autonomie physique peut également entraîner une perte d’autonomie cognitive, affective et financière. De même, une perte d’autonomie financière peut influencer la capacité de la personne âgée à maintenir des relations sociales et affectives satisfaisantes.

    Prendre des précautions de sécurité pour vos loisirs

    J’aime bien m’occuper du jardinage, mais le jardin peut devenir un endroit dangereux. Par conséquent, lorsque vous êtes à l’extérieur de votre domicile, la solution, c’est la montre connectée personne âgée qui permet lorsque vous êtes dans votre jardin de pouvoir déclencher l’alarme si vous chutez. Parce que le jardinage constitue bien évidemment une activité que l’on peut conserver, et qui est importante pour s’occuper l’esprit et garder une activité physique.

    Conseils pour éviter les accidents domestiques

    Quelques précautions doivent toutefois être prises pour éviter les accidents. Quand on est amené à utiliser un escabeau ou une échelle (pour tailler un arbuste par exemple), il est préférable de le faire en présence d’une tierce personne de confiance. Utilisez de préférence un escabeau ou une échelle de petite taille, avec un appui pour les mains. Si vous avez des plantes rampantes dans votre jardin, veillez à ce que celles-ci n’obstruent pas les lieux de passage. La place doit être suffisamment dégagée pour faciliter les accès.

    Soyez vigilant sur les accès à votre jardin ou à la maison

    Évitez d’avoir des obstacles sur votre parcours entre la maison et votre jardin. Faites également attention aux tuyaux d’arrosage, qui peuvent être dangereux lorsqu’ils sont mal rangés. Méfiez-vous des dalles mal posées, des cailloux ou des galets, des feuilles ou des mousses glissantes que l’on trouve parfois dans les jardins, et qui peuvent occasionner des déséquilibres ou des chutes.

    L’autonomie extérieure pour personnes âgées

    Jusqu’à, il y a encore quelques années, les seules solutions qui existaient pour les personnes âgées, afin qu’ils puissent rester en sécurité chez eux malgré la perte d’autonomie des personnes âgées, c’était le système fiable de la téléassistance à domicile. Mais, cette technologie a comme inconvénient, de fonctionner uniquement dans le logement de la personne âgée, et aux abords immédiats du domicile, sans pouvoir aller au-delà d’une portée de 150 mètres. Depuis peu, l’électronique permet maintenant de pouvoir être sécurisé en tout lieu, grâce au système connecté, via le réseau des téléphones mobiles. Les personnes âgées sont désormais en sécurité n’importe où à l’extérieur de leur domicile. En effet, le système permet de déclencher une alarme de téléassistance, dès que la personne chute ou simplement en bipant sur leur montre qu’ils portent à leur poignée.


    autonomie extérieur vigilance personnes âgées


    Contrer la perte d’autonomie pour les retraités

    Avec l’allongement de la durée de vie, de plus en plus de personnes sont confrontées à la perte d’autonomie. Les premiers signes de la perte d’autonomie surviennent en général à partir de l’âge de 65 ans et se manifestent par des troubles physiques ou psychiques, avec des douleurs récurrentes, comme la perte de la vue ou des troubles de l’équilibre. Alors une négligence dans l’accomplissement des tâches quotidiennes et domestiques, une bonne hygiène corporelle et un entretien du domicile peuvent aussi vous alerter. Dans d’autres cas, la perte d’autonomie se manifeste, par des signes de dépression, ou des altérations de l’humeur, ou même une tendance à l’isolement lorsque la personne âgée ne quitte plus son logement.

    Comment évaluer l’autonomie des personnes âgées ?

    À domicile comme dans un hébergement pour personnes âgées, certaines personnes âgées se retrouvent en situation de handicap puisqu’elles souffrent de perte d’autonomie. Légère ou sévère, cette perte d’autonomie se calcule à l’aide du GIR, une évaluation des aptitudes physiques et mentales. En France, nous avons le GIR qui se calcule à l’aide d’une grille (l’AGGIR) et se conclut par un chiffre entre 1 et 6 (1 étant perte d’autonomie totale, 6 le taux d’autonomie le plus élevé selon le GIR). La prise d’une évaluation personnalisée n’est pas fiable à 100 %, car le GIR se base sur la moyenne en France or chaque personne à ses propres mobilités.

    Plus de 2,5 millions de personnes âgées sont en situation de perte d’autonomie en France. Certaines personnes vivent cette perte d’autonomie comme un réel handicap, cependant, il est important de veiller au maintien des capacités motrices restantes. Si la personne est à domicile, il est intéressant de se renseigner sur l’admission en résidence pour personnes âgées. Cet établissement lui permettra de bénéficier des aides pour réaliser des actions au quotidien afin de favoriser son taux de mobilité. Les personnes dépendantes se montrent souvent reconnaissantes envers les aidants de l’établissement.

    Quels sont les besoins de la personne âgée ?

    Une personne âgée souffrant de perte d’autonomie a besoin d’aidants prêts à veiller vigoureusement sur leur santé. Les services dans les établissements d’hébergement comme l’EHPAD sont réalisés par des professionnels. En cas de maladie mentale ou physique, ils doivent être en mesure de leur venir en aide pour favoriser leur état de santé, les aidants doivent se montrer à l’écoute du patient. La prise en considération de nos aînés contribue à les maintenir en vie, et en bonne santé. Maintenir le lien social, leur faire faire une activité pour améliorer leur autonomie. Il est prouvé qu’une personne épanouie dans sa vie sociale la maintiendra en bonne santé. Mais, aucune surprise, en vieillissant, notre vie sociale se limite à notre famille. En étant dans un établissement spécialisé, le contact social peut se montrer plus facile. La personne se trouve dans un lieu d’accueil où résident d’autres personnes ayant environ la même tranche d’âge qu’elle.

    Les aides sociales pour l’hospitalisation

    Les soins sont assez coûteux. Mais plusieurs aides financières peuvent subvenir à vos besoins. L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) représente une aide sociale généreuse, le montant varie en fonction du niveau d’autonomie. Les bénéficiaires de l’allocation APA sont les aînés d’au moins 60 ans, qui souffrent d’une certaine dépendance et les personnes handicapées. La grille d’évaluation du GIR sera nécessaire pour bénéficier des aides de l’allocation APA. Elle fournit des ressources, qui certes ne permettent pas de tout financer, mais d’alléger considérablement les charges.

    Comment réagir aux premiers signes de dépendance

    Lorsque les premiers signes de dépendance apparaissent, nous vous conseillons de consulter votre médecin, afin d’établir un bilan gérontologique. En parallèle, un certain nombre de gestes peuvent limiter les situations à risque. Il faut aménager votre intérieur pour limiter les risques de chutes et de fractures, et adopter ou conserver une alimentation équilibrée et surtout maintenir les liens avec les gens qui vous sont chers, vos proches, vos amis, votre famille.
    Autonomie des personnes âgées et mobilité extérieure
    Téléalarme bracelet alarme autonomie des personnes âgées

    Auteur :
    Logo Téléassistance

    Rester autonome chez soi
    Autonomie pour personnes âgées avec une montre connectée pour les déplacements extérieurs
    Logo 60 millions de consommateurs
    Logo Euro-Quality System
    AFRAYA Label Qualité
    logo services à la personne

    Photo de Sandrine COULOMB
    Auteur : Sandrine COULOMB
    À propos de l'auteur

    Responsable service client chez Téléassistance Sénior, je totalise 25 ans d'ancienneté dédiée aux services de téléassistance à domicile et de l'aide à la personne. Mon parcours m'a permis de développer une compréhension des besoins spécifiques des personnes âgées.
    Page auteur de l'article

    Vidéo Téléassistance

    Comment fonctionne la téléassistance à domicile ?