FERMER

Vous souhaitez être rappelé(e)

    Matin
    Midi
    Après-Midi
    Envoyer
    En envoyant cette demande, vous acceptez que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la relation commerciale qui peut en découler.

    Artboard 11Appelez-nous au

    (Appel non surtaxé)
    09:00 - 12:00 | 14:00 - 18:00
    du lundi au vendredi

    Ou joignez-nous

    Par e-mail

    Vivre en sécurité chez soi, avec la Téléassistance

    À partir de 24,90 € / mois

    Soit 12,45 € / mois après crédit d'impôt

    SOUSCRIRE EN LIGNE Ou au 05 35 54 62 71 VOIR LES OFFRES de téléassistance
    Couple de séniors bénéficiant de la téléassistance

    Comment remédier à la perte d’autonomie des personnes âgées


    Le maintien de l’équilibre passe par une bonne motricité

    Une personne ayant des problèmes de mobilité se plaindra d’avoir mal aux pieds. Et ne sait plus quels types de chaussures choisir. En cas de chute, la solution pour l’autonomie des personnes âgées, c’est la téléassistance qui permet de d’être secourue n’importe quand. Mais les problèmes journaliers sont souvent dus à des problèmes de motricité, comme avoir parfois mal aux pieds, surtout lorsque l’on avance en âge. Des solutions simples peuvent généralement être trouvées. Pensez à vous faire conseiller par un médecin pédicure podologue. Et dans tous les cas, n’achetez pas de chaussures ou chaussons plus grands que votre pointure. Parce qu’ils soutiennent mal le pied, peuvent être à l’origine de chutes.

    Consulter des spécialistes pour améliorer votre mobilité

    Lors de la visite chez votre médecin traitant demandez lui une prescription pour une consultation chez un podologue, aujourd’hui il est possible d’analyser votre démarche ainsi que les imperfections de vos pieds, et le podologue pour un moindre coût, peut vous proposer des semelles orthopédique sur mesure, qui faciliteront vos déplacements et votre confort. Les aidants apportent réconfort et soutien à la vue de signes de troubles mentaux ou physiques, ils ont pour projet de maintenir, voire d’améliorer l’état de la situation de leur patient afin qu’il puisse continuer à vivre en société le plus longtemps possible. Ce service social peut être pris en charge par une allocation pour les personnes âgées.

    Comprendre la perte d’autonomie d’une personne âgée

    La perte d’autonomie des seniors, c’est une perte de progressivité des capacités fonctionnelles due au vieillissement. La perte d’autonomie, c’est simplement un processus naturel, toutes les capacités telles que la force, l’équilibre, la mobilité, la souplesse, tous ces éléments, vont diminuer naturellement avec le temps, ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas contrer ces effets et ralentir sa baisse de capacités. Mais tout simplement il faut stimuler le corps pour limiter ce processus de vieillissement. On parle aujourd’hui de vieillesse à partir d’un âge plus avancé qu’auparavant, c’est vrai qu’on parle souvent la distinction entre jeunes retraités et retraités, selon les personnes âgées la perte d’autonomie, c’est quand une situation se dégrade, quand on n’est plus autonome dans la vie courante. La perte d’autonomie est relative, on a des personnes âgées de 90 ans qui sont complètement autonomes et des personnes âgées de 75 ans qui sont dépendantes. En vieillissant, on perd progressivement des capacités exemple, si on n’arrive plus à monter les escaliers ou marcher plus de dix minutes on devient dépendant. Certains séniors peuvent aussi avoir un vieillissement accéléré s’ils sont en surpoids exemple si vous peser plus de 130 kg cela aura un impact important au niveau des articulations qui entretiennent une perte d’autonomie. Si on a une alimentation déséquilibrée aussi, on comprend bien alors que l’on augmente son cholestérol, et cela va avoir des conséquences sur l’hygiène de vie et par conséquent une mauvaise santé générale.

    Comment maintenir l’autonomie des personnes âgées à domicile ?

    Prenons l’exemple d’une personne âgée vivant à domicile, comment faire en sorte qu’elle puisse réaliser des actions quotidiennes ? Il est certain qu’une personne d’un certain âge nécessites de services à domicile afin de lui permettre lui faciliter le quotidien, sans l’inciter à se rendre dans un hébergement de santé des séniors comme l’EHPAD. La loi laisse le droit à la personne de rester dans son logement, même si elle souffre d’une maladie qui nécessite des soins. Ce droit universel est l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), chaque département de France possède sa propre APA. Des aidants provenant d’un hébergement d’accompagnement pour séniors peuvent se déplacer au domicile du patient afin de voir les signes de maladies et troubles de santé de la personne. Il fait donc une évaluation, appelé le GIR, il détermine le niveau de dépendance du patient. Les résultats du GIR peuvent mener à des conseils d’accompagnement en résidence pour personne avec une dépendance assez élevée, mais rien n’est imposé. Le plus important est de maintenir l’état du patient stable. Maintenir la personne ouverte à la société, la mise à disposition d’outils lui permettant de se souvenir certains mécanismes, passer du temps avec ses enfants, et petits enfants, prendre en compte les aides et les conseils bienveillants, afin d’éviter d’avoir recours à une résidence sénior (EHPAD).

    Comment stimuler la mémoire des personnes âgées ?

    Vivre en société, entretenir son réseau social, les interactions sociales, maintenir le lien familial, voir ses enfants, avoir des projets, peuvent être des aides pour stimuler la mémoire chez la personne âgée. Il est dit qu’avoir un plan de vie permet de voir large, et donc de faire une place à ce projet dans sa mémoire. Avoir une vie sociale est une des raisons qui nous maintient en vie, en vieillissant, la vie sociale se dissout petit à petit… La mise en place d’organismes et associations se rendant au domicile de la personne âgée pour faire plusieurs activités, notamment des jeux de mémoire à démontré que c’était un moyen efficace. Cette prise de conscience est un grand pas pour la recherche de stimulation de la mémoire. Étant parent et grand-parent, si les relations familiales sont au beau fixe, la loi autorise aux familles la prise en charge du parent ou grand-parent. Cela évite un hébergement dans une résidence comme en EHPAD. Le patient doit toutefois être soumis à une évaluation (GIR) afin de déterminer son niveau de dépendance, la famille pourra se procurer les soins permettant de soigner les troubles et maladie de la personne, afin qu’elle ait une durée de vie aussi longue et confortable que possible.

    Comment diminuer la perte d’autonomie des seniors ?

    La perte d’autonomie, c’est la difficulté à se déplacer et une perte de force musculaire, des exercices et des gestes de la vie quotidienne permettent de diminuer les risque de perte d’autonomie, comme se laver, cuisiner ou s’occuper de son intérieur, Il faut pour cela entretenir la force des membres supérieurs en prenant une balle dans la main vous vous entraîner à la serrer et en faisant de nombreuses répétitions non seulement avec les quatre doigts mais aussi avec le pouce. Vous pouvez aussi faire cet exercice avec une balle en mousse qui sera une solution plus facile, mais toute aussi efficace pour garder une bonne motricité de votre main. Pour le quotidien, vous devez pouvoir assumer les gestes de tous les jours, il s’agit pour cela de garder de la force pour pouvoir soulever les objets, l’exercice avec une bouteille, en la soulevant et en la déposant, et faire la même chose avec l’autre main, en se tenant bien droit et en contrôlant son mouvement. Il faut répéter cet exercice aussi souvent que possible dans un sens ou dans l’autre, en variant les objets et les situations. Autre exercice, il s’agit d’entretenir la force des jambes par un exercice très simple qui consiste à s’asseoir et à se relever avec une simple chaise plusieurs fois d’affilée pour entretenir la force des jambes. Vous pouvez aussi vous entraîner en enjambant des petits objets avec beaucoup de répétition du mouvement.

    Solutions contre la perte d'autonomie personnes âgées

    La perte d’autonomie est irréversible, mais peut être diminuée avec de l’exercice
    Auteur :
    Logo Téléassistance

    Téléassistance personnes âgées
    Qu’est-ce que la perte d’autonomie ? Et comment limiter le manque de mobilité en vieillissant ?
    Logo 60 millions de consommateurs
    Logo Euro-Quality System
    AFRAYA Label Qualité
    logo services à la personne

    Vidéo Téléassistance

    Comment fonctionne la téléassistance à domicile ?