FERMER

Vous souhaitez être rappelé(e)

    Matin
    Midi
    Après-Midi
    Envoyer
    En envoyant cette demande, vous acceptez que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la relation commerciale qui peut en découler.

    Artboard 11Appelez-nous au

    (Appel non surtaxé)
    09:00 - 12:00 | 14:00 - 18:00
    du lundi au vendredi

    Ou joignez-nous

    Par e-mail

    Vivre en sécurité chez soi, avec la Téléassistance

    À partir de 24,90 € / mois

    Soit 12,45 € / mois après crédit d'impôt

    SOUSCRIRE EN LIGNE Ou au 05 35 54 62 71 VOIR LES OFFRES de téléassistance
    Couple de séniors bénéficiant de la téléassistance

    AUCUN Frais de souscription ou de résiliation

    Installation GRATUITE par nos techniciens sous 7 jours

    N°1 de la Téléassistance en France en nombre d’abonnés

    Téléassistance
    7j/7 et 24h/24
    crédit d'impôt 50%

    Comment réduire les risques de chutes pour les personnes âgées ?


    Adapter son lieu de vie pour éviter les chutes

    Chez soi, les dangers sont nombreux : Obstacles constitués par de petits objets habituels, sols ou tapis glissants, perdre l’équilibre lorsqu’on monte sur une chaise pour attraper quelque chose, problèmes d’éclairage, autant de dangers auxquels des mesures simples et efficaces permettent d’y remédier. Mais la solution complémentaire, c’est d’avoir un bracelet détecteur de chute pour personnes âgées afin de pouvoir déclencher une alerte vers vos proches ou les secours et pouvoir être secouru 24 h sur 24.

    Que peut-on faire à la maison pour réduire le risque de chute ?

    Pour favoriser la prévention des risques de chute et réduire les situations désastreuses, voici des conseils pour réduire le risque de chute. Vous pouvez faire les ajustements nécessaires à votre logement et adapter votre mode de vie en ayant une bonne alimentation et hygiène de vie, ce qui permet de rester en forme et de limiter les interventions d’urgence. On peut utiliser des appareils facilitant le quotidien et garantissant une sécurité qui peuvent aider à réduire les chutes à son domicile pour les personnes âgées. Voyons ci-dessous ce que vous pouvez effectuer à votre habitation pour être mieux sécurisé.

    Aménagement de la salle de bain

    Dans la salle de bain, utilisez des tapis antidérapants près de la douche et de la baignoire. Les articles tels que le savon, le shampoing et votre serviette de bain doivent être toujours à portée de main, de manière à éviter de vous étirer pour attraper tel ou tel objet et ainsi ralentir l’affaiblissement de l’équilibre et une chute. Toujours dans votre salle de bain, nous vous encourageons à faire l’acquisition d’un siège de baignoire ou de douche. Ce type d’accessoire permet de réduire le risque de chute, lorsque vous effectuez votre toilette. Il est aussi recommandé de poser dans la limite du possible des barres d’appui près de vos toilettes, mais aussi autour de votre baignoire ou de votre douche, vous pouvez ainsi vous rattraper facilement en cas de perte de stabilité.

    Éviter les chutes dans vos pièces à vivre

    La qualité de l’éclairage est l’un des principaux facteurs d’accident. Car lorsque l’on voit bien, on évite des potentiels obstacles dans le logement. Idem, concernant votre mobilier, le fauteuil que vous utilisez doit être à la bonne hauteur et il doit disposer d’accoudoirs, vous permettant de vous appuyer pour vous lever et vous asseoir. Votre téléphone ou votre télécommande de télévision doivent être à portée de main sur une table, ni trop haute ni trop basse, lorsque vous êtes dans votre fauteuil par exemple. Vous devez aussi libérer de l’espace pour faciliter vos déplacements à l’intérieur de votre habitation sur les principaux axes de circulation et ainsi éviter de trébucher accidentellement. Il s’agit d’une réelle évaluation des dangers chez soi afin d’adapter le mobilier à vous, ce qui a pour objectif de favoriser la prévention d’événements désastreux au maximum.

    Optimiser votre chambre à coucher

    Lorsqu’on prend de l’âge, il devient plus que nécessaire d’optimiser l’espace. Dans votre chambre vous devez avoir des commandes d’éclairages à l’entrée de la pièce et près de votre lit. Nous vous conseillons de garder une veilleuse ou une petite lampe allumée la nuit, au cas où vous devriez vous lever. Vous devez faire aussi ajuster votre lit selon votre taille, afin qu’il soit ni trop haut ni trop bas. Sur votre lit, vous pouvez aussi faire aménager des rampes de lit, qui permettent de vous aider à vous lever et pour sortir de votre lit. Il est important d’avoir aussi un téléphone supplémentaire sur votre table de chevet avec une liste de numéro, ou bien un téléphone avec des numéros préenregistrés vers vos proches, vos voisins et les services d’urgences.

    Sécuriser votre cuisine pour réduire les accidents ménagers

    Vous devez toujours avoir à votre porté de main les équipements que vous utilisez tous les jours, sans avoir besoin de les ranger ou de les sortir de vos placards afin d’éviter tout risque d’accident, ou de chutes de ces objets, qui pourrait augmenter votre manque de stabilité et augmenter le risque de tomber dans votre cuisine. Avec l’âge, nos muscles s’affaiblissent, ce qui a des conséquences sur notre force. Les articles lourds doivent toujours être rangés dans les placards du bas de votre cuisine et les articles légers dans les meubles haut. Faites le test d’attraper des objets en hauteur, et d’autres un peu plus lourds au placard du bas. Vous devez aussi utiliser un escabeau stable, pour atteindre les endroits hauts, en prenant votre temps pour effectuer cela, car c’est souvent la précipitation qui est générateur de chute ou de perte de stabilité.

    Réduire les chutes dans votre escalier

    Vous devez avoir une main courante de votre escalier solide, afin de pouvoir bien vous maintenir pour monter ou descendre celui-ci. Nous vous encourageons à faire poser une main courante supplémentaire de l’autre côté de la rampe, afin de pouvoir vous maintenir à l’aide de vos 2 bras. Un bon éclairage est aussi important, afin de bien voir les marches et éviter un accident avec des interrupteurs de commande d’éclairage en bas et en haut des marches de l’escalier. Il est bien sur primordial qu’il n’y ait aucun obstacle dans votre escalier, vous devez enlever les tapis et carpettes qui peuvent augmenter le risque de glissades, et toujours penser à enlever vos lunettes de lecture qui nuisent à votre vue lors de vos déplacements à l’intérieur de votre maison.

    Attention aux différents obstacles

    Chez soi, les risques sont nombreux : obstacles constitués par de petits objets habituels, sols ou tapis glissants, manque de stabilité lorsqu’on monte sur une chaise pour attraper quelque chose, problèmes d’éclairage, Autant de dangers auxquels des mesures simples et efficaces permettent de remédier. Mais la solution optimale, c’est d’être protégé avec un bracelet détecteur de chute pour personnes âgées afin de pouvoir déclencher une alerte vers vos proches ou les secours.

    Comment prévenir les chutes chez les personnes âgées ?

    La prévention de chute passe par des difficultés à réaliser certaines actions, un manque de stabilité. Certains signes sont préventifs de chute. Afin d’éviter une fracture, évaluer les dangers pouvant causer des blessures et des interventions d’urgence. Perdre sa mobilité en vieillissant est normal, il faut réussir à pallier ce problème. L’activité physique est un bon test pour savoir ce qu’on peut ou pas se permettre de faire. Faire des activités physiques ou artistiques permet de développer nos sens, et nous maintient en bonne santé. Il est important de faire du sport pour la santé, sans que cela nous soit trop douloureux. Il suffit de faire de la marche, un peu de renforcement musculaire, et si cela devient trop pénible, pensez à consulter. Les dangers de chute augmentent en fonction du niveau d’autonomie chez le sénior. Pour le connaître, il est possible de passer l’évaluation GIR, qui permettra d’avoir une idée de notre niveau d’autonomie.

    Les conséquences des accidents de chute

    Les incidents de chutes représentent la première cause de décès chez les séniors (plus de 10 000 décès par an en France). Les causes de ces chutes sont principalement dues à une activité physique trop importante qui peut avoir causé des blessures physiques comme une fracture musculaire, suite à un effort trop répétitif et douloureux, un état de santé instable, des troubles pathologiques, une des médicaments avec effets secondaires… En effet, ce problème surgit régulièrement. Des centaines de milliers d’interventions ont lieux chaque année en France, et environ 100 000 se font hospitaliser par la suite.

    Apprendre à savoir s’arrêter, se limiter, à se permettre… Il n’est jamais trop tard pour apprendre à se connaître ! Après une chute, la plupart des personnes âgées restent au sol, car elles ne parviennent pas à se relever, ce qui peut causer des troubles et hallucinations chez l’aîné. Il faut cependant essayer de se redresser pour pouvoir reprendre ses esprits. Rester assis au sol peut vous aider, et dès que vous le sentez, utilisez le sol pour vous relever avec vos bras.

    Les cas d’hospitalisations

    La prise en charge de personnes âgées en hospitalisation suite à une chute est fréquente. Les patients, pour la plupart, sont conscients de ce qui leur est arrivé et demandent l’avis de professionnels sur leur état de santé. Ces professionnels leur expliquent les éventuels facteurs qui ont engendré cet accident. Même si la personne se sent apte à rentrer chez elle, elle doit quand même consulter son médecin afin d’avoir un deuxième avis sur les facteurs qui ont causé la chute. Il pourra par la suite lui prescrire les médicaments adaptés. Certains patients ne se rendent pas compte que ces incidents peuvent avoir de lourdes conséquences sur leur santé. Le médecin sera apte à dire à ses patients s’ils peuvent reprendre leurs activités physiques, ou s’ils ont besoin de repos. Faire un test d’aptitudes physiques permet de faire le point sur ses conditions physiques. La marche est un bon moyen de se réadapter au sport.

    Aménagement de sécurité à tous les prix pour les seniors

    Certains aménagements sont faciles à réaliser, d’autres demandent en revanche plus d’investissements financiers ou travaux dans votre habitation. Il ne s’agit pas de tout transformer du jour au lendemain, mais d’y penser, et d’aménager progressivement votre logement en effectuant des périodes de travaux échelonnées, afin de toujours pouvoir utiliser votre habitation. Et dans tous les cas, vous devez rester attentif, et toujours prendre votre temps, lorsque vous vous déplacer dans votre logement ce qui peut réduire de façon importante le risque d’incidents.

    Solutions pour réduire le risque de chute des personnes âgées

    Comment aménager son logement pour éviter chute ou accident au logement des personnes âgées.
    Auteur :
    Logo Téléassistance

    Prévention du risque de chute à son domicile et solution avec des aménagements et optimisation de son habitation pour être sécurisé
    Conseils sur l’aménagement du domicile des personnes âgées pour réduire les chutes accidents et hospitalisation des seniors
    Logo 60 millions de consommateurs
    Logo Euro-Quality System
    AFRAYA Label Qualité
    logo services à la personne

    Vidéo Téléassistance

    Comment fonctionne la téléassistance à domicile ?