FERMER

Vous souhaitez être rappelé(e)

    Matin
    Midi
    Après-Midi
    Envoyer
    En envoyant cette demande, vous acceptez que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la relation commerciale qui peut en découler.

    Artboard 11Appelez-nous au

    (Appel non surtaxé)
    09:00 - 12:00 | 14:00 - 18:00
    du lundi au vendredi

    Ou joignez-nous

    Par e-mail

    Vivre en sécurité chez soi, avec la Téléassistance

    À partir de 24,90 € / mois

    Soit 12,45 € / mois après crédit d'impôt

    SOUSCRIRE EN LIGNE Ou au 05 35 54 62 71 VOIR LES OFFRES de téléassistance
    Couple de séniors bénéficiant de la téléassistance

    Retraite complémentaire


    Qu’est-ce que la retraite complémentaire ?

    Les retraites complémentaires permettent aux travailleurs du secteur privé de bénéficier de retraites complémentaires en complément de la retraite de base. La pension de base n’est pas calculée sur la rémunération brute, mais est plafonnée et dotée d’un montant maximum relativement limité. Dans le secteur public, il n’y a pas de plafonnement des cotisations de base des fonctionnaires et agents des établissements publics et des entreprises. Ils ne sont donc pas bénéficiaires de pensions complémentaires.

    Comme la retraite de base, la retraite complémentaire est obligatoire. Leurs taux et part de rémunération des cotisations sont déterminés par chaque caisse de retraite complémentaire. Une partie de ces cotisations supplémentaires est à la charge de l’employeur et l’autre à la charge du salarié. La couverture des travailleurs non rémunérés (indépendants et pigistes) est complète, ils doivent donc payer à la fois la part de l’employeur et la part de l’employé.

    Quel est le montant de la retraite complémentaire ?

    Pour obtenir le montant de la retraite complémentaire annuelle brute, il faudra multiplier le nombre des points par la valeur de ceux-ci au moment de votre retraite. En 2022, cette valeur est de 1,2714 €. En effet, les cotisations salariales et patronales que vous faites chaque mois vous permettent d’acquérir des points. Cela dépend entièrement de votre rémunération. S’il s’avère que vous avez acquis des points avant 2019, la fusion des entités en charge de cette retraite complémentaire fait en sorte que vos points soient transformés en Agirc-Arrco.

    Pour aider dans les calculs, il est important de noter que : 1 point Arrco = 1 point Agirc-Arrco et 1 point Agirc x 0,347791548 = 1 point Agirc-Arrco. Afin d’inciter les assurés à repousser leur départ en retraite, Agirc-Arrco a instauré un système de bonus-malus. Pour les salariés non cadres, leur cotisations est de 7,5 % de leur salaire brut et 4,5 % de ce montant est à la charge de l’employeur. Les cadres quant à eux ne cotisent que sur la première tranche de leur salaire.

    Quelle différence entre retraite de base et retraite complémentaire ?

    La retraite complémentaire comme son nom l’indique, vient en supplément de la retraite de base. Donc elle vient compléter la retraite de base. Lorsqu’on parle de système de retraite complémentaire, son mode de fonctionnement évolue par partition et tient compte du nombre de trimestres de cotisations. De plus, la retraite complémentaire est basée sur un système de points dont la valeur est variable chaque année. Ces deux retraite sont obligatoires quel que soit le régime où vous êtes.

    Lorsqu’on parle de retraite de base et de retraite complémentaire, il y a une différence dans leur fonctionnement ainsi que leur gestion. En effet, les caisses de retraite ne sont pas pareil et la manière de calculer aussi est différente. Par ailleurs, il existe des travailleurs de certaines catégories particulières qui appartiennent aux régimes spéciaux. Par conséquent, leur retraite de base et complémentaire sont gérées par ces régimes. Contrairement à la retraite de base, le calcul de la retraite complémentaire prend en compte le nombre de trimestres acquis par la personne assurée.

    Qui a droit à une retraite complémentaire ?

    Plusieurs critères sont à prendre en compte pour percevoir une retraite complémentaire. En effet, si vous travaillez dans le secteur privé, vous y avez droit. Par ailleurs, il faut cesser toute activité professionnelle, votre âge et votre carrière doivent respecter une certaine condition. Vous devrez également faire une demande de liquidation de retraite Agirc-Arrco. Dès lors, vous avez la possibilité de profiter d’une retraite complémentaire.

    Si vous souhaitez profiter d’une retraite complémentaire à taux plein, il vous faudra respecter certaines conditions. Vous devez avoir l’âge légal de départ en retraite qui est de 62 ans. Avoir rempli la durée d’assurance requise pour avoir une retraite de base à taux plein. Dans un autre cas, avoir 65 ou 67 ans serait un avantage car cela représente l’âge légal à taux plein.

    Comment faire pour toucher la retraite complémentaire ?

    Pour pouvoir accéder à votre retraite complémentaire, votre demande devrait être déposée auprès de l’organisme en charge 6 mois avant la date prévue pour votre départ en retraite. Ensuite, il faudra faire la liquidation. Cela peut se faire directement depuis votre espace personnel sur le site. D’un autre côté, vous pourrez profiter du formulaire de demande de retraite de l’Agirc-Arrco. La mesure n’est donc pas automatique pour obtenir sa retraite complémentaire.

    Vous avez la possibilité de vous adresser à votre caisse de retraite, à un centre d’information, conseil et accueil des salariés (vous pouvez appeler sur ce numéro surtaxé 0820 200 189). C’est à partir du premier jour du mois suivant la date à laquelle l’assuré à les conditions d’obtention de retraite. Pour se servir du formulaire de demande de retraite Agirc-Arrco, il vous faudra y insérer une déclaration de cessation d’activité ainsi que la date à laquelle vous souhaitez prendre votre retraite.

    Quel papier fournir pour la retraite complémentaire ?

    Pour accéder à votre retraite complémentaire, il existe plusieurs documents à fournir comme pièces justificatives. Pour ce faire, vous aurez besoin de la photocopie de votre carte d’identité, une attestation de droits à l’assurance maladie. Il faut également un relevé d’identité bancaire, une photocopie du dernier avis d’imposition sur le revenu. Une photocopie du livret de famille. Vous pourrez également avoir besoin de la copie intégrale de l’acte de naissance de chaque enfant.

    À la place, vous avez la possibilité de présenter un extrait de filiation ou une copie de la délibération du conseil de famille dans le cas où il existe une majoration pour enfants. En plus de tous ces papiers, il vous faudra accompagner votre demande de retraite d’une déclaration de cessation d’activité salariée ou non salariée. En plus, vous devez indiquer la date à laquelle vous souhaitez prendre votre retraite. Tout ceci doit être déposé à l’organisme en charge 6 mois avant la date effective de votre retraite.


    Retraite complémentaire

    Informations sur la retraite complémentaire

    Logo Téléassistance

    téléassistance
    Retraite complémentaire
    Logo 60 millions de consommateurs
    Logo Euro-Quality System
    AFRAYA Label Qualité
    logo services à la personne

    Vidéo Téléassistance

    Comment fonctionne la téléassistance à domicile ?