FERMER

Vous souhaitez être rappelé(e)

    Matin
    Midi
    Après-Midi
    Envoyer
    En envoyant cette demande, vous acceptez que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la relation commerciale qui peut en découler.

    Artboard 11Appelez-nous au

    (Appel non surtaxé)
    09:00 - 12:00 | 14:00 - 18:00
    du lundi au vendredi

    Ou joignez-nous

    Par e-mail

    Vivre en sécurité chez soi, avec la Téléassistance

    À partir de 24,90 € / mois

    Soit 12,45 € / mois après crédit d'impôt

    SOUSCRIRE EN LIGNE Ou au 05 35 54 62 71 VOIR LES OFFRES de téléassistance
    Couple de séniors bénéficiant de la téléassistance

    qu’est ce que l’hospitalisation à domicile pour personnes âgées


    Les causes de la dépendance des personnes âgées

    Étant donné que l’hospitalisation des séniors augmente chaque jour, il est important de s’attarder sur ce qui les rend dépendant au fil du temps. Lorsqu’une personne en fin de vie est admise en centre hospitalier, elle se retrouve loin de sa réalité quotidienne. Cela change complètement ses habitudes et elle doit tout apprendre à nouveau. Le seul souci, c’est qu’à cet âge-là, les choses évoluent au ralenti et tandis que le malade essaie de s’adapter, son organisme voit une autre réalité. Le fait qu’il n’y ait pas sa famille à ses côtés à chaque épreuve fait en sorte qu’il se sente seul et perd espoir. Il est fréquent de voir les personnes âgées qui sont devenues dépendantes après une moyenne ou une longue période passée en centre hospitalier.

    Vu le nombre de personnes hospitalisées en âge avancé reçu par jour en gériatrie, les infirmières n’ont pas toujours le temps de les emmener faire des exercices ou autres activités qui leur permettront de rester avec les vieilles habitudes. Par conséquent, les patients restent cloîtrés au lit et perdent peu à peu l’usage de leurs jambes, la vue s’affaiblit, car ils voient les mêmes images tout le temps, ils perdent leur autonomie.

    Comment éviter la perte d’autonomie liée à l’hospitalisation ?

    En adaptant le traitement ainsi que l’environnement au besoin des personnes âgées, il est possible de limiter la perte d’autonomie liée à l’hospitalisation. En effet, il est courant de voir les seniors hospitalisés qui perdent la capacité à faire des tâches basiques de la vie telles que marcher, manger, prendre leur bain, faire leurs besoins, etc. Cette perte d’autonomie est en partie liée à l’environnement dans lequel le patient évolue ou à son état avant l’hospitalisation. Dans ce sens, il est possible d’éviter cela en choisissant un mode de prise en charge adapté à la personne âgée et un environnement dans lequel elle se sent bien.

    Il existe en principe 6 causes de dépendance iatrogène qui sont : la dénutrition, le syndrome d’immobilisation, l’incontinence urinaire de Novo, la confusion aiguë, les chutes et les effets indésirables des médicaments. Il est important de prioriser la mobilité du malade afin que ses jambes restent habituées, il faut également éviter les périodes de jeûne sans raison. En ce qui concerne les effets indésirables du traitement, faites une réévaluation de cela pour voir s’il n’existe pas d’autres solutions.

    L’hospitalisation à domicile pour les séniors

    Un autre moyen efficace de s’occuper des personnes âgées qui sont dépendantes est de faire une hospitalisation à domicile (HAD). Cela leur permet d’évoluer dans un environnement qui leur est familier et permet le maintien en bonne santé. Il est également recommandé de changer la routine que ces personnes vivent au quotidien et de leur permettre de découvrir de nouvelles perspectives. Une personne âgée peut avoir besoin de conseils pour réaliser quelque chose dans le cadre d’hospitalisation à domicile. Pour ceux ayant une petite retraite, vous pouvez bénéficier d’aides sociales (l’APA par exemple) pour soulager ces charges financières assez élevées dues aux prestations des soins et au travail fournis. L’APA étant une allocation personnalisée d’autonomie, elle permet de subvenir aux charges financières élevées pour les patients en perte d’autonomie.

    L’hospitalisation à domicile permet de raccourcir ou même d’éviter des séjours dans un centre hospitalier. Dans ces cas-là, il existe une équipe pluridisciplinaire coordonnée par un médecin qui s’occupe de la personne âgée malade. L’hospitalisation à domicile peut faire allusion au domicile personnel du malade ou aux établissements d’hébergement collectif. Ce service d’HAD est réalisable que si l’établissement spécialisé (EHPAD, maison de retraite…) ou l’hôpital et le médecin jugent que l’état de santé lui permet de se faire affecter les aides et soins nécessaires à domicile. Ainsi, un retour à la maison est envisageable.

    Dans quel conditions faire une hospitalisation à domicile ?

    Toutes personnes âgées souffrant d’une pathologie aiguë et qui est en accord avec cette pratique peut être hospitalisée à domicile. Il faudra juste un ordre écrit du médecin traitant pour que cela soit mis en œuvre. Dans un premier temps, l’équipe responsable de cette pratique vérifie l’état du domicile de la personne âgée dans le but de voir s’il est adéquat pour l’accueillir. Si besoin, certains aménagements peuvent être faits pour améliorer son expérience.

    Le service d’hospitalisation à domicile (HAD) est une alternative à l’hospitalisation complète en centre hospitalier. Dans ces conditions, l’équipe est plus concentrée sur le patient et tout est mis en œuvre pour lui permettre de récupérer rapidement. De plus, la personne âgée est dans un environnement où elle peut exprimer ses besoins quand elle en a envie et un traitant s’en occupe au plus vite. Au cours de ce séjour, elle peut être sous assistance respiratoire, suivre des soins palliatifs, une rééducation. Son entourage peut avoir besoin d’être éduqué sur comment bien prendre soin de lui. Plusieurs autres méthodes peuvent être adoptées pendant cette période.

    L’hospitalisation à domicile, quelles prise en charge ?

    L’HAD ou hospitalisation à domicile est prise en charge par l’assurance maladie ainsi que les mutuelles comme s’il s’agissait d’une hospitalisation en centre hospitalier. L’APA permet de financer une partie de ces charges financières en situation de perte d’autonomie. Par conséquent, les établissements d’hébergement à domicile facturent leurs services à l’assurance maladie. Ils se conforment à la tarification à l’activité comme cela leur est appliqué depuis 2005. C’est en effet, le ministre de la Santé qui fixe ce tarif chaque année.

    En tenant compte de la nature des soins prodigués au patient, le tarif est établi sur cette base ainsi que la complexité de la situation clinique. L’état de dépendance de la personne âgée est également pris en compte de même que l’évolution de son état de santé et la durée de sa prise en charge. Un retour à la maison implique également quelques aménagements. Afin de simplifier la vie de la personne âgée, des travaux d’intérieur sont à prévoir (douche, baignoire, barre de maintien fixée au mûr, etc).


    Hospitalisation à domicile des personnes âgées

    Avantage de l’hospitalisation à domicile pour le bien-être des séniors

    Logo Téléassistance

    téléassistance
    Hospitalisation à domicile des séniors
    Logo 60 millions de consommateurs
    Logo Euro-Quality System
    AFRAYA Label Qualité
    logo services à la personne

    Vidéo Téléassistance

    Comment fonctionne la téléassistance à domicile ?