FERMER

Vous souhaitez être rappelé(e)

    Matin
    Midi
    Après-Midi
    Envoyer
    En envoyant cette demande, vous acceptez que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la relation commerciale qui peut en découler.

    Artboard 11Appelez-nous au

    (Appel non surtaxé)
    09:00 - 12:00 | 14:00 - 18:00
    du lundi au vendredi

    Ou joignez-nous

    Par e-mail

    Vivre en sécurité chez soi, avec la Téléassistance

    À partir de 24,90 € / mois

    Soit 12,45 € / mois après crédit d'impôt

    SOUSCRIRE EN LIGNE Ou au 05 35 54 62 71 VOIR LES OFFRES de téléassistance
    Couple de séniors bénéficiant de la téléassistance

    Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge


    La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

    D’évolution chronique et touchant les personnes âgées de plus de 50 ans, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une affection dégénérative pouvant conduire à la perte de la vision centrale.

    Qu’est-ce que la DMLA ? Quelles sont les causes de cette affection chronique ? Quels sont ses symptômes ? Quelle est son évolution et quels traitements ?

    Découvrez toutes les informations importantes sur cette maladie dans cet article !

    La DMLA : qu’est-ce que c’est ?

    La DMLA est la cause première de la notion de handicap chez les personnes âgées. Elle se traduit par la dégradation d’une partie de la rétine, la région maculaire (la macula) conduisant à une perte progressive de la vision centrale (incapacité de lire de près, impossibilité de conduire surtout la nuit, etc.). Généralement, la partie périphérique n’est pas touchée, laissant intact la vision périphérique : la DMLA ne conduit donc pas à la cécité totale.

    Quelles sont les symptômes de la DMLA ?

    La DMLA comprend deux stades. La phase non dégénérative et la phase dégénérative.

    La maculopathie liée à l’âge C’est la phase précoce de la maladie. Elle s’installe et ne présente pas de dégénérescence. On parle de MLA ou sèche précoce. Cette forme de la maladie se traduit par une accumulation des drusen mous sous forme de dépôt de couleur blanche autour de la macula et à l’intérieur. À l’œil nu, on peut les repérer sur l’œil lors d’un examen du fond d’œil. Le plus souvent, lorsque cette forme s’installe, elle ne présente pas de symptômes. Néanmoins, certaines personnes atteintes peuvent percevoir une métamorphopsie (déformation des lignes droites) et tâches plus ou moins floues.

    Dans certains cas, la MLA n’évolue pas et reste tel jusqu’à la fin de la vie. Toutefois, d’autres cas évoluent souvent en raison de plusieurs facteurs vers une MLA dégénérative tardive (DMLA) humide ou atrophique.

    DMLA humide ou atrophique Dans ce cas, que ce soit une DMLA humide ou atrophique, les incidences sont équivalentes : on note une dégradation irréversible de la région maculaire conduisant à une perte de la vision centrale. Il peut s’agir d’un œil ou des deux.

    ✓ Forme humide ou exsudative La forme humide de la DMLA se caractérise par une multiplication anormale des vaisseaux sanguins sur la rétine (la néovascularisation). Étant très fragiles, ces vaisseaux diffusent du sérum causant le soulèvement de la rétine ou parfois du sang qui est responsable de l’hémorragie de la rétine. C’est une forme très maligne qui, lorsqu’elle n’est pas rapidement prise en charge, évolue vers une perte rapide de la vision centrale.

    ✓ Forme atrophique ou sèche Dans cette forme de DMLA, les cellules épithéliales de la rétine et les photorécepteurs situés au niveau de la région maculaire disparaissent progressivement. On note au fil de l’installation du phénomène des trous de taille croissante remarquables lors d’un examen du fond d’œil dans la macula. Le phénomène peut durer des années avant que le patient ne perdent totalement sa vision centrale.

    À ces symptômes s’ajoutent la diminution de la sensibilité aux contrastes, de l’acuité visuelle, etc.

    Quelles sont les causes de la DMLA ?

    Aucune cause n’est détectée pour cette affection. Ce que l’on peut confirmer, c’est une maladie qui s’installe après 50 ans de vie. L’âge est donc le premier facteur de risque associé à la survenue de la maladie.

    Aussi, il ne faut pas oublier les facteurs génétiques (une personne est susceptible de développer cette maladie s’il a un parent ou un membre de sa fratrie atteint).

    Par ailleurs, le tabagisme et l’obésité ne sont pas à écarter.

    Quels traitements pour la DMLA ?

    DMLA humide Étant traduit par une prolifération des vaisseaux sanguins anormaux sous la rétine, elle peut être stoppée par des médicaments anti-angiogéniques (anti-VEGF) qui s’injecte directement sur l’œil (par voie intra-vitréene). La DMLA humide est une urgence ophtalmologique qu’il faut prendre rapidement en charge et les injections intra-vitréennes devront être répétitives. D’où la nécessité de surveiller les patients. Il existe tous différents types d’anti-VEGF : pegaptanib (2006), ranibizumab (2007) et aflibercept (2012).

    Par ailleurs, après plusieurs années de traitement, la DMLA humide peut évoluer vers la forme atrophique.

    DMLA atrophique Jusqu’à ce jour, cette forme de la maladie n’a pas encore de traitement. Elle évolue très lentement dans le temps vers la baisse de l’acuité dans sa forme la plus sévère. Il est simplement recommandé de faire un supplément en vitamine (C, E) et en compléments alimentaires afin de favoriser la stabilisation du processus. Aussi, le patient devra arrêter le tabac. Les résultats des études en cours sont prometteurs pour trouver un moyen de stabiliser sur le long terme cette forme de la DMLA.

    Pour finir, notons qu’une alimentation riche en acide gras et en oméga 3 pourraient être assez bénéfique pour prévenir la survenue ou la complication de la DMLA. Il ne faut pas également oublier l’activité sportive et une hygiène alimentaire saine et variée.

    La DMLA est une maladie dégénérative qu’il faut prévenir. Au cas où elle s’installe, une prise en charge immédiate peut freiner son évolution.


    La DMLA chez les personnes âgées

    maladies des os ostéoporose chez les personnes âgées

    Logo Téléassistance

    téléassistance
    La DMLA chez les personnes âgées
    Logo 60 millions de consommateurs
    Logo Euro-Quality System
    AFRAYA Label Qualité
    logo services à la personne

    Vidéo Téléassistance

    Comment fonctionne la téléassistance à domicile ?