FERMER

Vous souhaitez être rappelé(e)

    Matin
    Midi
    Après-Midi
    Envoyer
    En envoyant cette demande, vous acceptez que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la relation commerciale qui peut en découler.

    Artboard 11Appelez-nous au

    (Appel non surtaxé)
    09:00 - 12:00 | 14:00 - 18:00
    du lundi au vendredi

    Ou joignez-nous

    Par e-mail

    Vivre en sécurité chez soi, avec la Téléassistance

    À partir de 24,90 € / mois

    Soit 12,45 € / mois après crédit d'impôt

    SOUSCRIRE EN LIGNE Ou au 05 35 54 62 71 VOIR LES OFFRES de téléassistance
    Couple de séniors bénéficiant de la téléassistance

    Accompagnement de la fin de vie des personnes âgées


    Fin de vie en établissement d’hébergement pour personnes dépendantes

    La fin de vie en EHPAD permet de prodiguer des soins intensifs à la personne âgée pour soulager sa souffrance et d’aider ses proches à bien se préparer. Avec le temps, toutes les maisons de retraite médicalisées aident à l’accomplissement des seniors en fin de vie. Dans un élan de bientraitance, la prise en charge palliative permet d’éviter à ces personnes en âge avancé de subir une hospitalisation dans de mauvaises conditions. En cas critique, une équipe d’hospitalisation à domicile prend la relève pour fournir à ces patients en fin de vie, un traitement efficace en veillant à leur bien-être au quotidien. Cet accompagnement leur permet d’échapper à la solitude et d’être en bonne compagnie. L’équipe de L’HAD propose également une formation du personnel de la maison de retraite pour qu’ils aient l’expérience requise pour s’occuper de ces personnes efficacement.

    Accompagnement de la fin de vie des personnes âgées à domicile

    Certains malades préfèrent vivre leurs derniers instants dans leur domicile. Pour ce faire, il faut organiser une prise en charge à domicile en aménageant avec l’équipement médical adéquat. De cette façon, il maintient une bonne qualité de vie jusqu’à la fin, en suivant ou non le traitement selon la loi Kouchner. Dans certaines conditions, les infirmiers libéraux peuvent être assignés sous prescription médicale à ces patients pour aider le patient à exécuter les besoins basiques comme faire sa toilette ou prendre ses médicaments.

    Si la personne âgée souffre de douleur vive ou autres pathologies graves, elle peut recevoir des soins palliatifs à domicile pour soulager cette douleur. Différents professionnels peuvent avoir la charge de dispenser ces soins. Il peut s’agir des infirmiers libéraux, des réseaux de soins palliatifs, des équipes mobiles de soins palliatifs, des services d’hospitalisation à domicile, etc. Tout cela est fait sous prescription médicale aux frais de l’assurance.

    Maintenir le patient en bonne santé

    Apporter le confort nécessaire au patient pour qu’il puisse vivre ses derniers moments dans de bonnes conditions. Famille, amis, proches… Aussi longtemps que possible, il est important que le patient maintienne une interaction sociale avec le monde extérieur. En fonction de l’état de santé de la personne âgée, il faut pouvoir adapter et optimiser la chambre afin qu’il ne se sente pas étouffé. Dans le cas où la personne est malade, des précautions sont à prendre. Prévoir de porter un masque, maintenir une certaine distance de sécurité, faire preuve de patience… A partir d’un certain âge, comme nous devenons plus vulnérable, nous tombons plus facilement malade. Pour éviter toute souffrance de la personne âgée, il faut être à l’écoute, et respecter ses demandes. Maintenir une personne en bonne santé ne se traduit pas par une présence pesante des proches ou des pratiques de soin à répétition. Il s’agit de petites attentions, des dernières volontés avant de tirer la révérence. C’est pour cela qu’être à l’écoute vous donne la fonction de réaliser tous les désirs, projets, volontés de la personne. Comme la qualité prime sur la quantité, assurez-vous que lorsque vous rendez visite à la personne malade, vous aurez en votre possession quelque chose qui lui fera plaisir.

    Le rôle des proches dans l’accomplissement de fin de vie des séniors

    Alors que la personne en fin de vie a besoin de sa famille et amis proches, ceux-ci ont également besoin de la présence de professionnels chargés de prodiguer des soins palliatifs au patient. De cette façon, il est possible d’être assisté de façon individuelle ou collective par des personnes qualifiées qui ont pour rôle de vous écouter. Cela leur permet de savoir de quelle façon vous venir en aide. Il existe également des associations de bénévoles qui sont formés pour écouter et accompagner les malades en fin de vie, la venue des proches du patient peut également compléter l’aide fournie par l’association.

    Même après le décès du patient, ses proches peuvent continuer à être assistés pour rendre le travail du deuil plus facile. Ces personnes ont l’obligation de respecter les souhaits du malades qu’ils soient d’ordre philosophique ou religieux. Il en va de même pour la dignité, la discrétion et l’intimité du patient. Les proches peuvent à leur tour se faire aider par les assistants des services sociaux ou par le personnel soignant. Après avoir accompagné un proche en fin de vie, vous en ressortez avec des séquelles, c’est pourquoi vous pouvez avoir besoin d’aide pour traverser cette phase de souffrance.

    La fin de vie des personnes âgées en pratique

    Que cela se passe en maison de retraite, à l’hôpital ou au domicile du patient, toute personne en fin de vie mérite un accompagnement. Il existe également des associations qui accompagnent des personnes traversant cette épreuve difficile, ainsi que des aides financières. Tout cela est fait dans le but de veiller sur la personne âgée en fin de vie ainsi que sur ses proches qui l’entourent. Les soins de vie se font également à l’hôpital avec une prise en charge palliative dans un environnement non spécialisé.

    Dans les hôpitaux, les personnes âgées en fin de vie sont hébergées sur des lits de soins palliatifs. Dans ce cadre, le personnel spécialisé en accompagnement de personnes âgées en fin de vie se déplace pour s’occuper des personnes dans le besoin. Ils leur administrent les soins palliatifs dont ils ont besoin pendant le reste de leur vie.

    Les formalités après le décès

    Après la perte d’un proche, bien que vous soyez sur le choc, il y a un certain nombre de formalités à remplir pour que son voyage se passe comme il l’aurait souhaité. Il faudra tout d’abord faire appel à un médecin pour faire les constats du décès dans le but d’établir un certificat. Par la suite, la mairie de la commune où le patient est décédé doit être informée afin d’établir un acte de décès. Vous avez l’obligation de le faire dans les 24 heures après le constat effectué par le médecin.

    Après ces formalités administratives, il faudra choisir une entreprise de pompes funèbres au cas où le patient ne l’a pas fait de son vivant. Son rôle est de s’occuper des obsèques du défunt, qu’il s’agisse d’une inhumation ou d’une crémation. Cela doit être fait dans les 6 jours ouvrables après la mort de votre proche. Faire le deuil d’une personne n’est pas chose évidente, c’est pour cela que des personnes peuvent vous accompagner dans cette phase douloureuse.


    Accompagnement fin de vie des personnes âgées

    Comment accompagner correctement les séniors en fin de vie

    Logo Téléassistance

    téléassistance
    Eviter les souffrances des personnes âgées en fin de vie
    Logo 60 millions de consommateurs
    Logo Euro-Quality System
    AFRAYA Label Qualité
    logo services à la personne

    Vidéo Téléassistance

    Comment fonctionne la téléassistance à domicile ?